Avel on tadoù

Avel on tadoù, ni vo tud a fé

Doué a vo berped or Mestr hag or Roué (bis)

 

1-Doué a vo berped mestr ar beb tiegezh ;

Tiér Arvoriz vo é rouantelezh (bis)

 

2-én on tiegézhoù, sellet vo èl Roué

Ged an tad, ar vamm hag ar vugalé

 

3-Doué a vo ataù Mestr àr beb krouédur

deusto d'an ihuern ha d'é fall imur (bis)

 

5-Doué a vo ar Mestr àr on bugalé

Ma chomo énné dalhmad biù ar fé (bis)

 

9-Doué a vo ar Mestr àr ar priédoù

Hebzon o buhé nen dé meid poénioù (bis)

 

11-Doué a vo ar Mestr àr oll on tud klañv :

Ean a rei dehé ar honfort gwellan (bis).

 

13-Doué a vo ar Mestr àr zouar ar véred

Mestr ar relégoù oll on tud karet (bis)

 

16-Deusto d'an dud fall, Doué a vo or Roué

Or Roué àr an douar ha goudé én né.

 

18-Doué a vo berped Mestr é Breizh-Izél ;

Ya, kentoh merùel eid eid dilezél

 

Comme nos pères, nous serons hommes de foi

Dieu sera toujours notre Maitre et notre Roi.

 

1-Dieu règnera toujours sur chaque famille,

les foyers bretons seront son royaume.

 

2-Dans nos foyers, il sera vu comme Roi

par le père, la mère  et les enfants

 

3-Dieu régnera toujours sur chaque enfant

Malgré l'enfer et sa colère.

 

5-Dieu régnera toujours sur nos enfants :

Que toujours en eux la foi vivante.

 

9-Dieu régnera toujours sur les époux ;

sans lui leur vie n'est que chagrin.

 

11-Dieu régnera toujours sur nos malades :

Ils trouveront en Lui le réconfort durable.

 

13-Dieu régnera sur nos cimetières,

et sur les restes de ceux qui nous sont chers.

 

16-Malgré les gens mauvais, Dieu sera notre roi

notre roi sur la terre et ensuite au ciel.

 

18-Dieu toujours régnera sur les Bretons :

Oui, plutôt la mort que son abandon.